Onychium japonicum

L’Onychium est sans doute l’une des plus belles fougères que vous puissiez trouver. Tous nos visiteurs sont conquis. Elle est d’une grâce et d’une légèreté qui la rendent indispensable au jardin de mi-ombre. De loin, on pourrait la confondre à une touffe d’asperges ou de carottes, d’où son surnom de ‘fougère-carotte’.

Elle n’est pas facile à trouver dans le commerce. Nous l’avons ramenée d’Angleterre au hasard de nos visites. En fait, elle n’aime pas le froid ce qui vous oblige à trouver l’endroit le plus abrité du jardin où les écarts de température ne sont pas trop grands et à la mi-ombre dans une terre bien humifère et acide. Nous l’avons plantée près d’une haie qui pompe l’excès d’humidité mais ralentit aussi sa croissance car c’est une fougère qui aime l’humidité. Dans ces conditions, elles devient stolonifère et s’étend bien. Mais nous vous déconseillons l’humidité qui risque de l’emporter en hiver. Ici, dans des conditions drainées, elle finit par s’étendre lentement en déployant ses frondes au mois de mai jusqu’à 50cm de haut. Les ‘dentelles’ se superposent alors en s’arquant joliment à l’horizontale. Il est indispensable de la pailler en hiver sous un épais mulch d’écorces ou de compost.

Il vaut mieux choisir d’autres feuillages de mi-ombre pour l’associer, plutôt que des fleurs à moins d’être discrètes ou de courte durée de floraison. Le choix est vaste : Geranium, Polygonatum, Azalea persistante, Saruma, Hosta, Carex, Arisaema,…
Six mois de plaisir sans aucun soin.