Plaisirs d’hiver

PLAISIRS D’HIVER

Le temps passe vite n’est-ce pas ? Voilà des mois que je n’ai rien écrit sur le blog et le printemps arrive ! Après un long voyage au Costa Rica merveilleux (je ferai un article bientôt et des capsules facebook Jardins&Loisirs suivront !) nous revoilà au jardin avec plein de projets et de nouvelles plantes à insérer….

Costa Rica Rio Celeste. Vous imaginez jardiner avec de l’eau bleue ?
C’est ici que Dieu rince ses pinceaux

C’est fou ce qu’on oublie ce qui s’est passé au jardin. L’an dernier à la même époque on ne mettait pas le nez dehors et la neige avait tout recouvert. -9° C pendant quelques jours. Les frileux comme les céanothes en ont pris un coup mais se sont vite rétablis l’été suivant.

Vous voyez l’abricotier sur l’image précédente ? Il affronte vaillamment le froid et la neige pour ouvrir ses fleurs au parfum d’amande. Ce n’est pas étonnant qu’au Japon il est vénéré par les personnes âgées comme un symbole de résistance et de combativité. Dès les premiers rayons de soleil les fleurs s’ouvrent intactes. Voici le même arbuste pleurer photographié hier, tout juste un an après les photos du haut !

Ailleurs dans le jardin les Eranthis se sont bien développés. Il y a en a partout dans le jardin de devant, le seul endroit où ils abondent car le sol n’y est pas travaillé et les plantations n’ont pas changé depuis un sacré de bout de temps. Voilà leur secret : un sol non perturbé et de la lumière une bonne partie du matin. Les abeilles sont déjà au travail !

Il ne faut pas forcément chercher les fleurs en hiver. Des feuillages peuvent nous accompagner pendant des mois avec des végétaux caméléons comme ce Podocarpus ‘Maori Prince’ avec un Hakonechloa. Peu de gens plantent ces conifères. Dommage car certains comme celui-ci changent de couleur en hiver pour devenir brun caramel.

Mais bien sûr…. les fleurs on les aime. Les galanthophiles sont aux anges pour le moment. Ils se reconnaissent à leur pantalon rapé aux genoux de s’être trop abaissé pour regarder sous les fleurs. Je n’aime pas faire la carpette au jardin pour voir les fleurs. Surtout qu’il existe des cultivars bien dressés. Vous comprenez… je jardine en Armani et au prix de la nouvelle collection d’hiver je ne peux pas me permettre de changer de pantalon à chaque hiver. A moins de les rapiécer….

Les rapiécer ? Je ne tourne pas dans un remake de Cosette hein ! Alors va pour ce Galanthus ‘Spindlestone Surprise’ bien dressé et… jaune ! Attention aux perce-neiges. Beaucoup sont des plantes de collection et parfois ils restent minuscules pendant des années pour le plus grand plaisir de leur propriétaire qui a donc un cultivar rachitique mais que le voisin n’a pas. Un héritage de l’ère victorienne sans doute. Moi je veux du solide, de la bagnole allemande qui trace cheveux au vent.

N’oubliez surtout pas les Daphne. J’ADORE ! Il y en a virtuellement pour toutes les saisons. Mais le parfum envoûtant de ce D. bholua ‘Limpsfield’ est un réel enchantement à chaque fois qu’on passe devant. Il est capable de revenir tout autant fleuri en été s’il ne fait pas caniculaire.

Et puis il y a les hellébores bien sûr. Je ne reviendrai pas sur l’importance d’acheter des cultivars de la série ‘Frostkiss’ ou Ice&Roses dont les hautes tiges et les fleurs dressées épargnent elles aussi vos pantalons grand chic. Mon chouchou (pour le moment) ? ‘Glenda’s Gloss’ sans aucun doute. Sa couleur très claire soulignée de rouge lipstick apporte une lumière au jardin que les pourpres complets ou (pire) les noirs ne peuvent pas concurrencer.

Glenda’s Gloss au petit matin
Glenda’s Gloss à midi

Anna’s Red est le premier hellébore de la série ‘Frostkiss’ au feuillage marbré toute l’année et il reste un incontournable.

Les hellébores de la série ‘Harvington’ sont eux aussi hautement désirables. Dommage qu’on ne les trouve pas facilement hors U.K. et en ramener d’Angleterre est aujourd’hui interdit.

Cela ne veut pas dire qu’il faille oublier les espèces sauvages comme le méconnu H. thibetanus. Lent à s’installer il est pourtant d’une délicatesse infinie.

Je vous laisse en compagnie de quelques photos du jardin prises du ciel. C’est encore bien nu mais avec l’avantage d’apprécier le tracé et les lignes du jardin si importantes et que l’on oublie parfois.





23 commentaires

  1. Bonjour Francis et Guy

    Voilà un bel article agrémenté de splendides photos qui nous requinquent à l’approche du printemps.
    Guy s’est il mis au drone pour prendre ces photos vues du ciel?

  2. Les nouveaux cultivars ne se plaisent pas dans mon jardin,ils ne refleurissent pas….
    tandis que les anceins se portent bien.
    Bon weekend à vous deux.
    Vdb

  3. Quel bonheur de retrouver ton blog , les photos , commentaires ainsi que votre jardin .
    Tu me mets de bonne humeur en ce dimanche matin 😆
    Je rentre d’une balade au jardin , il fait piquant glacial 🥶
    Mes deux (tes Daphné ) sont magnifiques cette année , ils n’ont pas souffert du gel car l’an passé parfum princess était grillé mais il s’est refait une santé .je peu dire que ces plantes sont résistantes. Je note limpsfield .
    Bon dimanche à vous deux et à Hermes qui doit être heureux de vous avoir retrouvé 😆

  4. Merci pour cet article hautement interessant ! …Et les belles photos et la liste des bonnes variétés pour un hiver fleuri et embaumé…
    Quelle chance on a de vous avoir !

  5. En effet, on est toujours content de voir des photos de votre beau jardin et avec le drone ça rend autre chose : on voit bien le tracé des massifs.
    Ici en centre-est France le soleil est là tous les jours mais gelée blanche tous les matins. La végétation est moins en avance que l’an dernier et c’est tant mieux, ça évitera les dégâts de gel tardif………….bon dimanche à vous deux et on est content de vous retrouver.

  6. Bonjour Francis,

    Encore de belles photos pour agrémenter l’hiver. Très élégant et précieux abricotier qui se mire dans l’eau, bel éclat du petit peuple des éranthis, jolies broderies laineuses vues du ciel. Cela donne envie d’aller mettre son nez dans le jardin.

    Bon dimanche au gré du vent!

  7. Bien contente que votre voyage se soit déroulé sans problèmes (malgré la paperasse).
    Je vous trouve remontés à bloc! Bon reste de dimanche!
    Arlette MP

  8. Voilà le 3ème jour en suivant sans pluie! Les photos des différents hellébores et autres plantes au soleil sont magnifiques. J’adore le daphné ‘Limpsfield’. Dommage qu’il soit difficile d’obtenir l’h. ‘Harvington’. L’h. Thibetanus est très beau aussi.
    Voir le jardin du ciel permet d’en voir la structure et les couleurs déjà à cette saison. Merci Francis et Guy. Bonne soirée à vous 2

  9. Et voilà que vous avez appris à voler pour faire des photos du jardin ! Mais quelle bonne idée !
    J’adore ce tapis d’éranthus ! Les hellébores : une valeur sûre dont je ne me prive pas même si les fleurs regardent le sol. Je les soulève pour les admirer.

  10. Mais quel bonheur de te lire ! Je ne me lasse pas de votre humour (à vous deux).
    Merci pour ces superbes photos … (ce lundi matin, 10,5° et l’an dernier, tu nous rappelles les – 9 …. presque 20° d’écart !)

    A bien vite

  11. Ravie de vous retrouver, j’aime énormément les photos du jardin vu du ciel, je m’y retrouve bien !! On attend avec enthousiasme les futures capsules. Bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.