Aussi méconnu que hautement désirable : le Cyrilla racemiflora

AUSSI MÉCONNU QUE HAUTEMENT DÉSIRABLE : LE CYRILLA RACEMIFLORA

Temps dégueulasse aujourd’hui. MAIS il fallait que je détruise un mythe : non je ne jardine pas en pantalon blanc et chemise bleu nuit. Il ne faut pas croire tout ce que vous voyez à la télé. Mais quelle fougue me pousse aujourd’hui, cheveux au vent et parka pêcheur de sardines de grande marée, à braver tempête et pluie diluvienne ?

Trois choses :

a) Je prépare ma renommée post mortem genre ‘tu vois, ce sont les bottines qu’il portait quand il était au top de sa célébrité’. Bien plus pérenne que la petite culotte de Beyoncé, elles iront sans doute un jour à la Tate Gallery. Les béotiens penseront que c’est un Jeff Koons intitulé ‘je suis dans la merde’ mais ils changeront d’avis quand ils verront que la curatrice du musée a savamment organisé leur présentation aux côté des boots de Gertrude Jekyll.

Miss Jekyll’s Gardening Boots 1920

b) Il fallait absolument changer l’énorme Ligustrum ‘Lemon and Lime’ de place. Le souci, c’est qu’il est planté à l’ombre, pousse énormément mais ne colore absolument pas par manque de lumière. J’avais pensé le laisser là et le rebaptiser ‘Loden Lasne’. Cà sonne bien mais surtout me rappelle que je me gèle les fesses à chaque visite de cette foire aux plantes où, pour une raison obscure, il fait toujours plus froid et humide qu’à la maison. C’est parfois dur de garder le sourire avec deux glaçons qui tintent joyeusement en se faufilant entre les stands. Prenant son courage à deux mains, voici le mastodonte dans sa brouette (photo sponsorisée par Land Rover).

Et son nouvel emplacement à l’avant de la maison…

… où il colorera enfin comme il se doit. N’hésitez pas à le planter. La floraison est ridicule mais sa double couleur persistante jaune et vert est relevée par de jeunes pousses bronze de toute beauté.

3) Mais comment combler le vide océanique dans ce parterre ? En prenant sa (grande) voiture (merci Land Rover) et en route pour la pépinière ‘Les Jardins du Florilège’ qui possède de rares pépites glanées on ne sait où mais qui vous font découvrir des espèces inconnues et surtout introuvables ailleurs. Nous sommes tombés en pâmoison devant un arbuste que nous ne connaissions pas mais qui promet de GRANDS moments au jardin : le Cyrilla racemiflora. Vous connaissez ? Moi non plus. Mais avant d’aller plus loin, je vous signale que la pépinière organise sa porte ouverte ce dimanche 13 octobre et aussi le dimanche 20 octobre. Deux raisons de ne pas la rater : l’arboretum est magnifique en cette saison et déborde de milliers d’arbres et arbustes, et la pépinière regorge de petits trésors introuvables comme notre merveilleux arbuste du jour.

https://jardin-florilege.eu

Mais d’abord préparer le terrain lessivé par tant d’années de Ligustrum qui a pompé les bonnes choses dans le sol. Recette simple, efficace. Beaucoup de travail (un jour complet) : retourner le sol et amender en profondeur. première couche : du fumier de cheval décomposé.

Deuxième étape : une sacrée dose de compost.

Tout est prêt pour accueillir l’arbuste exceptionnel.

Cyrilla racemiflora

Aussi méconnu que désirable, le ‘Titi des marais’ (son petit nom là-bas) est un arbuste américain qui pousse naturellement dans les lieux humides. L’aire de distribution est large dans le sud-est des Etats-Unis mais sa rusticité est bonne : au moins -12°C en hiver.  Les épis floraux parfumés très spéciaux apparaissent sur le bois de l’année, en été et s’épanouissent en juillet-août. Une seconde floraison apparaît à l’automne s’il fait assez humide. Les couleurs d’automne sont merveilleuses : rouge et jaune.

Les deux photos que vous voyez ne sont donc qu’un pâle avant goût du spectacle étonnant qui vous attend lorsque l’arbuste aura grandi.

Beau tronc cannelle qui s’exfolie avec l’âge.

Son exposition optimale : la mi-ombre dans un sol de préférence acide qui reste frais en été et riche en matière organique si vous voulez obtenir de nombreux épis floraux. Il peut devenir très grand dans les régions chaudes mais environ 3 mètres chez nous.

Voici enfin le parterre complètement remanié avec d’autres trésors de chez Florilège dont des Kalmia et un Menziesia ainsi qu’un merveilleux rhododendron à feuillage argenté et parfaitement rustique : R. pachysanthum ‘Silver Dane’. Division d’un très beau Arisaema à larges feuilles qui vient compléter le tableau… mais on y verra plus clair l’année prochaine.

la ‘bête’ avec un Arisaema
le parterre au complet

11 commentaires

  1. Mince lorsque je travaillais encore aux marais d’Harchies, j’ai toujours cru que c’était moi le « Titi des marais »… Ceci dit, je n’avais jamais entendu parler de cette plante, cet article comblera une lacune.

  2. Beaucoup de travail mais quel résultat : en effet, inconnu pour moi aussi et justement je suis à la recherche d’arbustes décoratifs surtout l’été et l’automne. Déjà entendu parlé de cette pépinière mais je n’y suis jamais allée. Peut être quand nous aurons fait notre voyage avec vous deux dans les Costwools – faute peut être – surement même – si le brexit nous le permet l’an prochain.
    Tu sais pareil pour nous pour jardiner : des affaires usagées qui ne craignent rien et des sabots ou bottes de jardinage…….
    J’espère que vous allez bien tous les deux.
    A bientôt.

  3. Merci pour le « tuyau » Francis !
    Le jardin et la pépinières du Florilège sont merveilleux. Je demande de suite à Bénédicte de me réserver un spécimen. Pour info, portes ouvertes les 13 et 20 octobre de 10h à 18h. Belle semaine à tous.

  4. Et oui le jardinier ne se repose jamais…………..c’est lorsque l’on croit que c’est fini qu’une petite voix nous dit qu’il y a moyen de faire mieux ……………. Nous viendrons ,si vous le voulez bien? Découvrir ces petites merveilles lors des prochaines visites de votre jardin ….Veronique

  5. Encore quelques beaux arbustes à découvrir prochainement dans votre magnifique jardin. Merci pour le partage et ton humour, Francis! Ca fait du bien en ce temps de grisaille aujourd’hui.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.