Là où les bouleaux poussent encore…

LÀ OÙ LES BOULEAUX POUSSENT ENCORE…

Le plus haut bouleau que nous ayons vu pousse en Chine à 3.000 mètres d’altitude dans le parc national de Jiuzhaigou au Sichuan, un site classé au patrimoine mondial par l’Unesco. Certains disent qu’il y a ici la plus grande diversité botanique des forêts tempérées avec près de trois milles espèces. L’une de ses vallées abrite pas moins de 40% des espèces végétales présentes en Chine !

Le nom de la réserve naturelle signifie le ‘ravin aux neuf villages’ d’après les villages tibétains qui s’y sont installés depuis des siècles. La région ressemble à une vaste et merveilleuse vallée alpine parsemée de dizaines de lacs aux eaux turquoises d’une incroyable limpidité.

Tout cela par la faute d’une déesse qui laissa tomber son miroir du haut du ciel. En tombant il se fracassa en une centaine de débris où se formèrent des lacs. La science est moins ‘poétique’. Ces piscines naturelles se sont formées dans une moraine glaciaire au bout d’un grand lac où le taux de calcium et de magnésium est très élevé. Les dépôts minéraux combinés aux algues lui donnent ces reflets aigue-marine.

Peut-être avez-vous déjà vu le site au cinéma car plusieurs scènes de ‘Tigre et Dragon’ y ont été tournées.

N’y allez pas en hiver, les vols sont d’ailleurs interrompus. Température annuelle moyenne d’environ 8 degrés. Meilleure saison pour y aller : la fin du printemps ou l’été.

6 commentaires

  1. Splendide, merci de partager ces paysages si majestueux! Cela veut dire que toutes les plantes originaires de la région du Sichuan peuvent résister aux hivers du nord de l’Ardenne que j’habite?

  2. Ces photos sont époustouflantes et les commentaires sont les bienvenus quand on ne connait pas.
    Tu peux continuer à nous faire rêver Francis et nous faire découvrir ce que je ne verrai jamais.
    La suite est attendue avec impatience.

Répondre à Francis Peeters Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.