Des plaisirs du jardin

DES PLAISIRS DU JARDIN

Que vous soyez thé ou café, une lumière ou vraiment très bête, cheesecake ou porridge anti cholesterol à l’eau et sans sucre… on efface tout et on recommence par une belle promenade matinale au jardin (bon, sauf peut-être si on est vraiment très très très bête).

Quel que soit le moment de l’année, quand le soleil s’est à peine levé, le jardin est le plus beau. Peut-être plus encore que le soir à la différence près qu’à 8h00 on a plein de choses en tête pour les heures qui suivent alors que le soir rien ne presse. Il fait juste un peu frais mais supportable par la tasse de thé qui réchauffe les mains, les oiseaux chantent mais ce n’est plus le tintamarre printanier boosté par l’excès de testostérone, les aoûtats ont enfin disparu. A ce sujet, pourquoi faut-il toujours qu’ils me mordent à l’élastique du slip, ce qui transforme les boules d’Eryngium en une constellation de dahlias-pompon écarlates ? En plus, çà vous démange et vous donne des allures de vieux dégueulasse qui se gratte pendant les visites du jardin.

Je hais les aoûtats. la preuve en images…

Eryngium avant aoûtats…
… et après…

J’avoue que la plus belle partie en ce moment, même si ailleurs il y a de jolies compositions, c’est le jardin de graminées et de fleurs de fin de saison. Ce n’est pas encore une atmosphère de fin de règne car les couleurs du froid ne transforment pas encore les feuillages. Septembre est presque une renaissance après la sécheresse et l’été caniculaire. Au début du printemps on court en tous sens pour ne pas rater les apparitions quotidiennes, en été on rase les murs et en automne Baudelaire se cache derrière le spleen des érables. Tandis qu’en septembre…. la maturité explose mais elle n’a plus rien à prouver. On se sent enveloppé par une surabondance multi couches : les plantes débordent allègrement sur les chemins, les fleurs passées ont gardé une belle architecture si vous les avez bien choisies, d’autres apparaissent encore ou jouent les prolongations. Le plaisir est à son comble car les scènes suivantes, cachées naturellement par l’envergure impressionnante, invitent à la surprise de tableaux inédits.

Petit florilège de l’ambiance ce matin dans cette partie du jardin.

9 commentaires

  1. Comment ne pas être en admiration devant de si belles photos aux couleurs qui annoncent l’automne !
    Chaque saison à son charme .
    J’aime les tons pourpres ,dorés et les graminées qui donnent de la légèreté .
    Bon week-end

  2. Encore de belles photos et merci de nous en faire profiter à défaut de pouvoir aller les voir de visu :

    Photos 1 et 2 : quelle est le nom de cette graminée ?

    Photos 6 et 7 : quelle est cette grande fleur qui retombe qui est mauve ou bleue ?

    Votre jardin arrive à rester en bonne santé avec toutes vos balades et visites d’été sans arrosage ?

    Ici c’est toujours sec car pas de pluie mais les nuits sont plus fraiches et les journées moins chaudes.

    Bon week end à vous deux.

  3. Merci pour les jolies photos….. Pour nous faire patienter en attendant la visite du 14…. Vous êtes sur qu’il n’y a plus d’ aoutats cachés dans le fond du jardin????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.