A la gloire des pivoines

A LA GLOIRE DES PIVOINES

Aujourd’hui, pleins feux sur les pivoines et on termine, période oblige, par un petit clin d’oeil à l’Eurovision qui vient à la rescousse du déconfinement. Mais avant tout cela, si on plantait (!) le décor chez les Nippons ?

Certains pensent que les Japonais sont des gens sérieux, qu’ils passent leur temps à calligraphier, à méditer devant le vide ou à codifier les règles qui président à la cérémonie du thé.

Pour le reste, je ne suis pas allé vérifier, mais en ce qui concerne le thé… je ne suis pas d’accord !

Voici la version nippone de ‘A Room with a View’ mais… sans Maggie Smith cette fois ni d’ailleurs l’Arno. En échange, je vous propose la rivière Sumida et une vue sur le Nihonbashi qui permettait autrefois aux gens d’Edo d’entrer et de sortir de la ville. Je parie que vous ne l’avez même pas regardé, trop occupés que vous étiez à noter la couleur de la théière.

Ah les pivoines ! Un article n’y suffit pas. Elles sont toutes belles et… éphémères. Ephémères ? Pas toujours. Certaines fleurissent plus longtemps que d’autres, et il en existe qui fleurissent deux fois.

Mais en ce qui ce qui concerne les P. rockii, c’est vrai. Pourtant… quelle délicatesse. Elles ont pour caractéristiques d’avoir les pétales d’une extrême finesse, un coeur noir et un développement énorme. Les nôtres font deux mètres sur deux ! Faites de la place ! Pas pour petit jardin. Trop court le plaisir.

Plus éphémère encore, car elle n’a pas beaucoup de pétales, P. tenuifolia. Mais elle compense ses trois jours de floraison par un superbe feuillage fin et découpé qui se marie à merveille avec d’autres plantes au jardin. Elle est cependant d’une lenteur extrême.

Au rayon des floraisons répétées voici ‘High Noon’, un hybride américain qui a du sang de P. lutea dans les veines, d’où son grand développement, deux mètres de haut. Sans les désavantages : elle ne trace pas et revient une seconde fois en septembre. Bien parfumée.

Nous n’avons pas de chance avec les arbustives P. suffruticosa. Chétives et malades chez nous. Elles sont très largement remplacées par beaucoup mieux, qui suivra plus bas. Voici tout de même la seule rescapée du lot qui apprécie le fort drainage d’une butte.

Une pivoine de toute beauté croisée il y a bien longtemps par le célèbre Victor Lemoine à Nancy (encore lui !). Elle s’appelle ‘Angelet’. Orangée à l’ouverture et franchement saumonée quand il y a du soleil.

Je la préfère nettement à ‘Souvenir de Maxime Cornu’ à fleurs hyper doubles et bien lourdes. Elle m’énerve celle-là. Sous prétexte qu’elle a une jupette à froufrous elle tire la gueule à longueur de journée et il faut ramper au sol pour la regarder. Il y en avait un, me semble-t-il, qui disait ‘voir sous la jupe des filles’ ? Hé Harvey, tu exagères ! Quoi, c’est pas Harvey ? Ah bon. Pourtant les Américains la vendent sous le noms de ‘Weinstein’s Memory’…

Souvenir de Maxime Cornu

Mais notre faveur va, les deux mains levées, aux nouveau hybrides entre suffruticosa et lactiflora qu’a réussi à obtenir le Japonais Toichi Itoh. Elles portent d’ailleurs son nom, même si aujourd’hui de nombreux hydrideurs ont pris la relève. Dépêchez-vous de les acheter. Les autres… ok si vous de la place… Elles ont toutes les qualités des autres pivoines, sans les défauts. Elles fleurissent abondamment, tard et très longtemps. Pas de caprices et très généreuses. En fait, elles supportent mieux ce que les autres détestent. Il existe aujourd’hui toutes les couleurs sauf le blanc pur, à une exception près mais qui ne vaut rien. Je vous laisse en leur compagnie, sans les montrer toutes car vous allez faire une overdose !

itoh ‘Callie’s Memory’ Superbe couleur chaude
la fleur pâlit joliment au fil des jours
Très joli jaune, sans doute le meilleur. Un jaune tendre légèrement vert : ‘Bartzella’. L’une des plus faciles à trouver.
itoh ‘Cora Louise’ (facile à trouver)
Ma préférée… ‘Old Rose Dandy’. Pour le nom déjà…
itoh ‘Julia Rose’ (facile à trouver)
itoh ‘Pink Ardor’
itoh ‘Scarlet Heaven’
itoh ‘Sonoma Kaleidoscope’. Pas facile à trouver. Superbe car elle passe par toutes les couleurs du coucher de soleil et les pétales sont frangés.

Chose promise chose due, on se quitte avec la chanson de l’Eurovision qui semble avoir été créée pour le déconfinement. Montez le son et chantez à tue-tête….

When you’re feeling all right
Everything is uptight
Try to sing a song that goes ding-ding-a-dong
There will be no sorrow
When you sing tomorrow
And you walk along with your ding-dang-dongDinge-dong
Every hour
When you pick a flower
Even when your lover is gone, gone, gone
Dinge-dong
Listen to it
Maybe it’s a big hit
Even when your lover is gone, gone, gone
Sing ding-ding-dongWhen you’re feeling all right
Everything is uptight
Listen to a song that goes ding-ding-a-dong
And the world looks sunny
Everyone is funny
When they sing a song that goes ding-dang-dongDinge-dong
Every hour
When you pick a flower
Even when your lover is gone, gone, gone
Dinge-dong
Listen to it
Maybe it’s a big hit
Even when your lover is gone, gone, gone
Sing ding-ding-dong

25 commentaires

  1. Toutes ces pivoines sont de vrais bijoux. Raffinées et délicates, aux beaux feuillages découpés et aux pétales irisés et soyeux. Merci pour le plaisir des yeux.

  2. Magnifique les pivoines itoh. Que des qualités. Je comprends pourquoi Old Rose Dandy est ta préféré. J’aime bien aussi itoh ‘Sonoma Kaleidoscope. Même exposition que les herbacées et arbustives? quel est l’espacement avec les autres vivaces. Merci pour ces photos.

  3. Séance de rattrapage: trop occupé pour lire les articles autrement qu’à la sauvette, je profite de ce petit matin calme pour déguster tranquillement ta prose avec mon thé.
    Merci de réhabiliter les pivoines à qui on reproche souvent la floraison éphémère. Il est sûr que les itoh ont un grand avenir avec toutes ces couleurs et des pétales épais.
    Mais en voyant toutes les associations de couleurs que tu présentes je me rends compte que tu possèdes une qualité que je ne savais exister: la mémoire des couleurs. Dans les foires de plantes, vous achetez les plantes une par une et non une composition entière. Puis après vous associez mais pour mémoriser les nuances qui permettent de réunir par exemple le lilas avec l’iris, chapeau bas Messieurs.
    Bravo

  4. J’ai oublié de remercier pour la vue de la rivière Sumida avec son pont qui fait le dos rond renforcé par ses arcs-boutants, son flot abondant et tumultueux.

  5. Merci beaucoup pour ces superbes photos , on dirait des peintures pour la beauté des yeux .

    Merci également de votre chaleureuse humeur qui fait du bien a la beauté du cœur .

    Josette

  6. Comme tjs très belle photo’s.Il est vrai que pour ma pivoine arbustive -20 gros boutons floraux-,il faut que je m’asseye pour les admirer.Si on les redressent,ils cassent.Les herbacées sont tjs en boutons mais le problème est le même tête en bas.
    Bon weekend à vous deux.
    Vdb

  7. Quelles merveilles toutes ces pivoines ! Merci de nous guider vers vos préférées, c’est passionnant.
    Et merci pour ce refrain délicieusement démodé et rafraîchissant de 75. Bouffée de nostalgie.
    Bon dimanche, les jardiniers !

  8. Merci Francis….comme elles sont magnifiques
    C,est une de mes fleurs préférés et j’en ai deux superbes au jardin, par contre j’ai planté l’année dernière une suffructicosa… et jusqu’à maintenant elle n’est pas au top de sa forme…j’espère qu’avec un peu de patience elle finira par nous donner le meilleur d’elle même
    C’est toujours un réel plaisir de vous lire.
    Bon dimanche
    Josiane

  9. Magnifique reportage pour la Reine de mon jardin…les floraisons s’étalent sur plus d’un mois …si madame la pluie ne joue les troubles-fêtes…merci Francis pour ce beau voyage…à dimanche…

  10. Merci Francis pour ces belles photos avec de beaux ensembles comme tu sais le faire. Moi aussi j’adore les pivoines même elles ne fleurissent pas longtemps et j’en achète 2 pieds tous les ans à RIVIERE sauf cette année puisque ST PRIEST n’a pas été autorisé à ouvrir……

  11. Bonjour Francis,

    Nous attendons impatiemment la date de la visite de ta collection d’estampes japonaises…
    Les pivoines sont belles aussi..
    Amitiés

  12. En venant à votre portes ouvertes, j’ai acheté la Itho Old Rose Dandy. Je ne regrette pas mon choix. C’est une merveille. J’ai longtemps hésité mais je n’avais la place que pour une seule et le vieux Dandy vit désormais chez moi ! Merci

  13. Effectivement, le plaisir est trop court, voilà pourquoi je n’introduis pas de pivoines au jardin alors que je les adore !
    J’en ai quand même planté une arbustive, mais elle ne fleurit pas ! Grrhh !
    Ma préférence va vers les jaunes pas si courantes dans les jardins. C »est en Angleterre que j’en ai vu…

  14. Merci pour cette splendide explosion de couleurs.
    La photo de itoh ‘Scarlet Heaven’ en avant plan du feu d’artifice…magnifique!

  15. Splendides nuances de couleurs des pivoines encore plus belles sous ce bon soleil du moment. J’aime beaucoup l’association de l’itoh ‘Scarlet Heaven’ avec l’ail d’ornement, la fleur bien remplie de la ‘p. Suffruticosa’, la ‘Old Rose Dandy’ si bien entourée, la ‘Julia Rose….Merci, Francis et Guy…pour les photos?

  16. Bonjour Francis,

    Devant la pivoine « Old Rose Dandy » et la lanterne Japonaise, ce sont des « Eucomis  » pourpres en groupe ?
    Encore merci pour ces belles vedettes que sont les pivoines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.