Vous n’aimez pas les Rhodos ?

VOUS N’AIMEZ PAS LES RHODOS ?

Ah la la, quel dommage. Avec plusieurs centaines d’espèces et encore plus d’hybrides et cultivars il y en a pour tout le monde. Surtout si vous pensez aux feuillages plutôt qu’aux fleurs.

Nous n’avons pas planté les machins himalayens impossibles car trop sensibles aux gelées tardives et aux écarts de température. Il existe un fossé entre ce que les francophones proposent en pépinière (les fleurs ballons montgolfière) et les Allemands/Danois qui ne jurent que par les feuillages. Eine schöne und große avantaaach est la résistance phénoménale au gel. Ces rhodos poussent jusqu’au Danemark sans broncher. Certains ont été d’ailleurs créés là-bas en hybridant plusieurs espèces pour atteindre ce but.

Voici un florilège de nos préférés plantés au jardin. Il ne sont pas très vieux mais déjà apportent une note de couleur très intéressante pendant plusieurs mois de l’année. Attention toutefois à ne pas les planter en plein soleil même si certains feuillages argentés résistent mieux. Ici, il sont plantés à la mi-ombre (pas la pleine ombre où la couleur sera moins prononcée). Ces couleurs viennent du tomentum qui les recouvrent, de très fins poils blancs ou bruns très visibles quand il fait sec. Il disparaît sous la pluie (les ‘poils’ s’aplatissent) mais revient très rapidement quand il s’arrête de pleuvoir. Sol frais, arrosage en été si besoin, et pas de situation torride. C’est tout.

R. pachysanthum ‘Crosswater’ créé par la pépinière Millais. Photo prise quand il commence à pleuvoir ! C’est comme si la poudre rosée s’en allait de la surface des feuilles.

Un c’est bien. Plusieurs c’est mieux !

Un autre pachysanthum mais qui s’appelle ‘Viking Silver’. Pas besoin de vous dire où il est né.

l’équivalent allemand : ‘Silbervelours’

Superbe quand on les réunit. Les formes et les couleurs des feuilles se répondent.

Encore un Danois : rex ‘Great Dane’. En réalité l’espèce rex (plutôt gélive) est mélangée à yakuchimanum (bien résistant) et le résultat est parfait.

R. pseudochrysanthum ‘Golfer’. Il y a plus blanc encore dans la famille mais j’essaie d’éviter le décollement de rétine.

R. yakushimanum ‘Hydon Velvet’. C’est bien çà, c’est du velours.

Celui-ci est très particulier. Son feuillage sent le miel sans même devoir le toucher :
R. tsariense ‘Queen Bee’.


pachysantum x bureavii ‘
R. bureavii ‘Lem’s Form’
R. oreotephes ‘Blue Calyptus’. Très très bleu mais celui-là n’est pas aussi résistant au gel. A essayer tout de même. Depuis trois ans au jardin.
R. wiliamsianum ‘Tromba’. Très belles fleurs rouge-sang et nouveau feuillage prévisible pour cette raison.

Et enfin pour terminer, si vous avez enfin compris qu’il est temps d’oublier le buis.

Le désormais célèbre et bien nommé R. ‘Bloombux’. Le feuillage persistant du buis et de très jolies fleurs petites et rosées. Bien sûr pas de plein soleil sec ! Mais une mi-ombre est parfaite.
R. ‘Sarled’ qui ressemble plutôt à un Daphné et qui pousse bien à voir les nouvelles tiges de l’année.

11 commentaires

  1. J adore les rhododendrons,j en ai quelques uns achetés pour leurs fleurs mais surtout pour leur magnifique feuillage
    Je ne connais pas les danois mais je vais m y intéressé très vivement
    Merci pour vos bons conseils
    Christine

  2. Je ne connais pas ces variétés mais c’est vrai que le feuillage est joli.
    J’ai des Yacks qui sont déjà beaux et le nouveau feuillage est aussi gris avec le dessous du feuillage duveteux marron….
    Tu me donnes quelques idées à condition de les trouver : où les avez-vous trouvé ? en Angleterre ?
    Très beaux et il faudrait voir aussi leurs fleurs. En ce moment c’est dépouillage des anciennes fleurs sur mes rhodos et ça demande du temps quand on en a beaucoup sinon moins de fleurs l’année suivante.

    • On les a surtout commandé en Allemagne (chez Hachmann) et en Angleterre (pépinière Millais qui a créé l’extraordinaire pachysanthum ‘Crosswater’). Livraison par poste. Etat impeccable et taille identique à celle achetée en pot dans la pépinière.

  3. J’aime les rhododendrons, particulièrement les espèces de petites tailles qui présentent un feuillage intéressant une bonne partie de l’année. ‘Silbervelours’ et ‘Hydon Velvet’ font merveille dans mon petit jardin de 10 ares. Merci pour ce superbe article et excellent weekend à tous.

  4. Cette année, j’ai perdu 4 rhodos qui existaient depuis plusieurs années et j’en ignore la raison. L’année passée, ils ont été arrosés régulièrement lors des chaleurs et ici au printemps, je les ai vu dépérir à vue d’oeil. Ils étaient sous un cèdre doré de l’Hymalaya que François Dussenne vient élaguer tous les 5 ans et ils ont de la lumière sans soleil direct (exposition nord-est).

    • C’est peut-être l’accumulatIon de l’an dernier. Ce n’est pas l’arrosage qui a fait défaut mais la chaleur sèche dans l’air qu’ils détestent et qui brûle comme un sèche-cheveux à pleine puissance. Beaucoup ici n’ont pas bien fleuri, conséquence de l’an dernier. Trois mois de chaleur intense c’est trop.

  5. bonjour,
    j’aime les rhodos car leurs feuillages “meublent” le jardin toute l’année, les fleurs aussi nous enchantent …
    j’ai un rhodo immense et je me demande si je peux le tailler?
    merci de vos partages
    Chantal M

    • oui et c’est maintenant qu’il faut le faire. Regardez le long des tiges, aux aisselles des feuilles on voit de minuscules bourgeons apparaître. Taillez où vous voulez juste au dessus de ces petits bourgeons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.