Encore un peu de poésie à Singapour

ENCORE UN PEU DE POÉSIE À SINGAPOUR

Teamlab, les créateurs de rêves japonais, ont encore frappé à Singapour. L’idée est toujours simple mais le résultat est fascinant et invite à s’asseoir, regarder encore et encore sans trop se poser de questions par un message simple, compréhensible de tous quel que soit l’âge, l’origine ou l’éducation.

Cette fois plusieurs centaines d’oeufs géants sont posés sur l’eau et changent de couleur à chaque fois qu’une personne les touche, entraînant une réaction en chaîne qui diffuse les couleurs de manière aléatoire et en vagues faussement désordonnées.

Mais ne serait-ce pas mieux en mouvement pour appréhender le ballet de couleurs ? Regardez au milieu du côté droit la personne devant l’oeuf. Que fait-elle ?

Elle frappe l’oeuf ce qui émet un son qui se répand et tous les oeufs changent de couleurs successivement. Comme les personnes sont réparties le long de la rivière et frappent les oeufs sans se concerter, des vagues colorées se superposent et s’unissent, apparaissent et disparaissent à l’infini.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.