Le grand jaune

LE GRAND JAUNE

Cette fois, le grand parterre jaune du bas a pris sa vitesse de croisière. Il nous réservera encore de belles surprises plus tard dans la saison mais début juillet annonce l’explosion des fleurs estivales tempérées par l’abondance de feuillages complémentaires. Je pense qu’il est le parterre le plus abouti du jardin. Tout est à sa place et finalement, selon nous, il vaut mieux privilégier une abondance d’arbustes de toutes tailles entre lesquels se développent des vivaces selon la saison, plutôt qu’un parterre composé exclusivement de fleurs. La surprise est au rendez-vous chaque jour car les fleurs ne sont pas trop nombreuses mais leur succession maintient le rythme. Il est impossible d’obtenir cette durée d’intérêt optimal exclusivement avec des vivaces, à moins d’être l’esclave de son jardin et d’apporter très régulièrement des modifications.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5340-1024x768.jpg.
La connexion avec le reste du jardin se fait en douceur par des trouées au loin qui rappellent le pourpre et le jaune acide dominants dans ce parterre.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_4823-768x1024.jpg.
Extraordinaire rose ‘Tall Story’ crème et très parfumée en plein épanouissement mais au bouton jaune qui rappelle le thème du parterre.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_4821.jpg.
Pas de grand éclat mais de l’efficacité sur une longue durée. Des fleurs de trèfles coincées entre un Berberis jaune et le rosier au loin.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5338.jpg.
Beaucoup de feuillages d’où sortent des groupes de fleurs çà et là.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5309.jpg.
Notre hémérocalle qui est née au jardin. On l’a baptisée ‘Amaterasu’, la déesse du soleil au Japon.

Cà ne veut pas dire que rien ne change. Les annuelles faciles sont là pour apporter l’originalité selon les envies et les coups de coeur de l’année. De plus, tout est modifiable l’année suivante. Cela demande un peu de travail en fin d’hiver, semis à chaud/repiquage/plantation, mais leur très longue floraison compense largement le travail. Cette année, on a mis des amarantes de couleur cuivrée qui se marient à la perfection avec le vert-jaune ailleurs.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5314-1024x768.jpg.
Les épis des amarantes ne se sont pas encore complètement développés mais on voit déjà que le choix est bon et surprenant. Un feuillage exotique en accord avec le lieu et une couleur bronze rare au jardin. A cela vont bientôt s’ajouter les fleurs jaunes des hauts Crocosmia.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5343-768x1024.jpg.
Ces amarantes sont répétées deux fois ailleurs pour apporter du rythme.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5342.jpg.
Et paf, le coup de cymbale avec ces lis aguichants mis en valeur par le pourpre du Berberis
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5310-768x1024.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5313.jpg.
Le spectacle est encore au rendez-vous en se retournant
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5351-768x1024.jpg.

Cà n’a rien à voir mais comment résister à l’envie de vous montrer les deux grands arbustes qui fleurissent ici en plein été. L’australien Hoheria ‘Glory of Amlwch’ avec ses milliers de fleurs blanches parfumées qui durent un bon mois.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5335.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5336-768x1024.jpg.

Et le Clethra barbinervis chinois tout aussi parfumé mais aux grands panicules crèmes retombants.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_5334-768x1024.jpg.

29 commentaires

  1. Beaux motifs aux couleurs tendres. Les feuillages forment de beaux écrins. J’aime aussi mélanger les deux dans mon petit jardin, en toute modestie. Bon dimanche entre les gouttes et les rafales de vent.

  2. Tout simplement MAGNIFIQUE ! Un régal pour les yeux, belle sensibilité artistique, félicitations à vous deux et, principalement, à Guy ! Très bon dimanche.

  3. C’est absolument superbe ! L’association jaune vert blanc réveillée de pointes de pourpre et de orange est parfaite.
    Bravo à tous les deux

  4. merci Francis pour ce flash ensoleillé par cette journée grise !
    surprenant ce bouton de rose jaune qui devient tout blanc !
    décidément,Dame Nature nous surprendra toujours

  5. Toujours aussi beau votre jardin ! J’adore et ces belles associations me donnent plein d’idées ! Bon dimanche en Belgique ! Ici à Lyon , il va encore faire très chaud !

  6. Quel beau spectacle. En général je n’aime pas le jaune au jardin mais là. ….belle association de couleurs. J’aime beaucoup le rosier Tall Story, j’en ai un au jardin, car il passe du jaune au blanc, surprenant.
    Beau dimanche malgré la grisaille.

  7. Quelle beauté! Le Clethra Barbinervis fait-il des bébés? Accepterait-il de vivre sur un balcon?
    Bise à vous Deux, une caresse à Hermès,
    Arlette MP

  8. Toutes les plantes sont magnifiquement bien associées, leurs structures et couleurs… Quel est le nom de ces jolies fleurs de trèfles blancs? Merci, Francis et Guy, pour tout ce cheminement dans votre beau jardin.

  9. toujours aussi beau, ce jardin, quelle que soit la saison…
    le berberis jaune est vraiment magique, tellement lumineux ! je n’en ai jamais vu ailleurs.
    merci pour toute cette beauté

  10. « …à moins d’être l’esclave de son jardin… « . Je viens d’avoir un fou-rire parce que là ce sont les mots exacts mis sur mon erreur. 3 mixed-borders exclusivement composés de vivaces… Il est prévu que je rectifie en automne avec l’introduction d’arbustes ! Je scrute vos posts pour chiper des idées de belles associations !
    Bel été à vous !

    • ah oui Sophie moi aussi j’aime les fleurs partout mais je les trouve mieux accompagnées par des feuillages/fleurs/fruits d’arbustes qui les mettent en évidence pourvu qu’on trouve un rapport visuel entre les deux.

  11. Le jaune est si difficile à manier.. et là, comme d’habitude, c’est un émerveillement tout en douceur avec des jaunes ni trop vifs ni trop pâlichons.

  12. De très belles associations !

    Quel elle le nom du canna variegata – il y a bien le « Stuttgart « mais le vôtre me semble
    avoir des striures blanches plus discrètes.

    Beau juillet à vous deux

  13. Quels subterfuges doit-on utiliser pour réaliser de tels tableaux: faire intervenir un barbu nerveux (barbinervis, pas toi) pour faire du gringue à Amateratsu pour la faire sortir de sa grotte et inonder un parterre de soleil! Il faut en avoir dans le ciboulot pour imaginer cela mais heureusement pour nous, tous les deux vous en avez beaucoup et surtout vous nous en faites profiter.
    Dans les massifs de vivaces, je remets également des arbustes depuis deux ans afin de créer des ombres portées (même les plantes de soleil souffrent avec ce temps), d’installer des structures persistantes (avec ou sans feuilles).

  14. HOOOO je me rappelle avoir visité votre jardin alors que la zone jaune était à ses débuts….. elle avait déjà attiré mon regard et je pense que c’est à ce moment que j’ai décidé que le jaune et l’orange seraient à l’honneur dans mon jardin !
    (Jardin de ville de 30m²)
    Lorsque je réaménagerai l’espace, je viendrai vous rendre visite, c’est évident ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.